Réforme foncière à Madagascar: des intentions à la mise en œuvre, quel bilan ? | Land Portal
Language of the news reported: 
Francés

Date: 28 février 2016

Source: RFI Afrique

 

A Madagascar, près de 80% de la population vit du secteur agricole. La ruée des investisseurs étrangers sur les terres de l'île, menace directement la population rurale aussi le pays a-t-il engagé une réforme foncière en 2015. Le but était double : moderniser la gestion encore très traditionnelle, des terres et des propriétés. Et protéger les terres des populations rurales vulnérables, face à des investisseurs peu scrupuleux. Quel premier bilan peut-on dresser ?

Grâce à la réforme foncière engagée en 2015, les Malgaches peuvent désormais faire reconnaître « juridiquement » leurs terres. Pour Gérard Andriamanohisoa, directeur général de l'Aménagement du Territoire, au ministère d'Etat, c'est une avancée en matière de sécurisation de la propriété. « Vous pouvez faire reconnaître vos droits sur vos terres ancestrales » en vous rapprochant des services décentralisés qui gèrent le foncier dans votre commune, explique à RFI le haut fonctionnaire.

Mais à cause de la corruption de l'administration foncière, de l'absence de coordination entre les services et du manque de moyens réels des communes, la population peine à y trouver son compte. Les moyens mis à disposition de l'administration sont dérisoires et les procédures sont longues et onéreuses pour les usagers.

L'aménagement du territoire laissé pour compte

Mais pour la société civile, le problème est encore ailleurs. Cette réforme a délaissé de côté les questions d'aménagement du territoire, pourtant cruciales pour le bon développement des générations futures. « Le fond du problème à Madagascar c’est l’organisation de l’espace,explique à RFI Eric Raparison, représentant de la société civile sur le foncier. Est-ce que Madagascar a une planification spatiale qui répond aux besoins des générations présente et future ? Avec une augmentation de la population de 2,8% par an, est-ce que les infrastructures publiques qui ont été construites à l’époque coloniale sont suffisantes … ?»

Faciliter l'accès à la propriété est une noble cause. Organiser le territoire pour les générations futures, une responsabilité. A l'heure actuelle, seulement 8 régions sur 22 bénéficient d'un plan d'aménagement.
 

Comparta esta página

 Copyright © Fuente (mencionado anteriormente). Todos los derechos reservados. El Land Portal distribuye materiales sin el permiso del propietario de los derechos de autor basado en la doctrina del "uso justo" de los derechos de autor, lo que significa que publicamos artículos de noticias con fines informativos y no comerciales. Si usted es el propietario del artículo o informe y desea que se elimine, contáctenos a hello@landportal.info y eliminaremos la publicación de inmediato.



Varias noticias relacionadas con la gobernanza de la tierra se publican en el Land Portal cada día por los usuarios del Land Portal, de diversas fuentes, como organizaciones de noticias y otras instituciones e individuos, que representan una diversidad de posiciones en cada tema. El derecho de autor reside en la fuente del artículo; La Fundación Land Portal no tiene el derecho legal de editar o corregir el artículo, y la Fundación tampoco espalda sus contenidos. Para hacer correcciones o pedir permiso para volver a publicar u otro uso autorizado de este material, por favor comuníquese con el propietario de los derechos de autor.