Tous les deux-trois ans, l’ILC organise le Forum foncier mondial (FFM). Cet événement unique réunit des membres de la Coalition et toutes sortes de parties prenantes telles qu’organisations locales, militants, ONG locales et nationales, chercheurs, organisations multilatérales et agences gouvernementales du monde entier, qui se rassemblent pour améliorer leur compréhension des liens politiques, économiques, environnementaux et sociaux complexes et dynamiques entre la gouvernance foncière, la sécurité alimentaire, la pauvreté et la démocratie.

En rassemblant tous les membres et principaux partenaires du réseau, le Forum leur donne l’occasion de tirer des enseignements des défis, mais également des réussites de la gouvernance foncière, et d’y contribuer.

Il est axé sur l’action. Le programme est structuré de façon à permettre à des participants qui ne sont pas nécessairement amenés à interagir régulièrement de débattre, d’échanger, d’apprendre des expériences et réussites de chacun, d’élaborer des stratégies et de créer des liens afin de faire naître de nouvelles perspectives. Le Forum est également l’occasion pour les 206 membres de l’ILC d’adopter une déclaration, lors de leur Assemblée des membres, par laquelle ils s’engagent à agir.

 
 

POURQUOI L’INDONÉSIE ?

Le Forum foncier mondial est l’événement phare de l’ILC, organisé en collaboration avec les organisations de la société civile et le gouvernement du pays hôte. L’engagement politique avec ce dernier constitue l’une de ses principales caractéristiques.

Suite à sa participation au FFM 2015 à Dakar, le gouvernement indonésien a manifesté son intérêt à coorganiser l’édition 2018 conjointement avec les membres de l’ILC issus de la société civile. Le gouvernement s’est fixé des objectifs ambitieux en matière de réforme agraire et de foresterie sociale portant sur un total de 21,1 millions d’hectares de terres, mais a des difficultés à concrétiser sa promesse. En sa qualité de coorganisateur de l’événement aux côtés du Comité national d’organisation, il aura l’occasion de dialoguer sur les réformes prévues et d’entendre les expériences menées en Asie et ailleurs dans le monde avant la fin de son mandat, en 2019.

Le FFM se tiendra à Bandung, dans un lieu historique important, où a eu lieu le Sommet Afrique-Asie de 1955, à l’occasion duquel est né le mouvement des non-alignés. Suite à une série de visites immersives sur le terrain, la conférence principale s’ouvrira à l’occasion de la Journée nationale des paysans, le 24 septembre, sur une journée consacrée à l’Indonésie et à l’Asie.

Share this page