Australie : le 1er propriétaire foncier australien est prêt à vendre aux Chinois | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes
Language of the news reported: 
français

Date: 19 avril 2016

Source: Boursorama

Par AFP

Le rachat doit encore être validé par les autorités australiennes, qui avaient mis leur véto au rachat de la société par des intérêts étrangers fin 2015.

Le "Roi du bétail", Sidney Kidman, a fondé la société S. Kidman and Co en 1899. Aujourd'hui, l'entreprise est le premier propriétaire foncier d'Australie, avec 1,3% des terres et 2,5% du foncier agricole de l'île. La société est aussi l'un des premiers éleveurs de bovins australiens, avec 185.000 têtes.

Un consortium emmené par des groupes chinois a proposé une offre de rachat à 370,7 millions de dollars australiens (252 millions d'euros). Ce consortium comprend Dakang Australia Holdings Pty (détenu à 51% par une filiale du chinois Hunan Dakang Pasture Farming - dont l'actionnaire majoritaire est le Shanghai Pengxin Group - et à 49% par Shanghai CRED Real Estate) et l'Australian Rural Capital (ARC). L'offre porte sur l'achat de 100% des actions de S. Kidman, à 31,38 dollars australiens l'unité. Dakang s'offrirait 80% des titres contre 20% pour ARC, qui cogéreraient l'entreprise.

S. Kidman and Co s'est dit favorable mardi 19 avril à cette offre de rachat, qui "valorise Kidman à 370,7 millions de dollars australiens", selon Kidman dans un communiqué. "Nous sommes très heureux d'être parvenus à un accord sur les conditions de vente, avec le consortium comme acheteur préféré", ajoute le texte. "Le conseil administration va recommander l'acceptation de l'offre par les actionnaires car il n'y a pas de proposition supérieure".

Si elle est acceptée par les actionnaires de S. Kidman and Co., la proposition devra encore recevoir le feu vert des autorités australiennes, qui avaient mis leur véto fin 2015 au rachat de la société par des intérêts étrangers.

En opposant son véto en novembre, l'Australie avait expliqué que la vente de Kidman n'était pas dans l'intérêt national, du fait de la taille de la société, et qu'un de ses ranchs, celui d'Anna Creek, était situé en partie sur une zone militaire géante. Mais Anna Creek, dans l’État d'Australie méridionale, est exclu du projet de vente. L'appétit grandissant des investisseurs chinois pour les terres agricoles inquiète les autorités australiennes.

 

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page