Côte d'Ivoire/ Litige foncier à Gagnoa : Une centaine de commerçantes marchent sur la mairie | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes

Date: 19 novembre 2019

Source: Fratmat.info, AIP

Une centaine de commerçantes ont marché le mardi 19 novembre 2019, sur la mairie de Gagnoa, pour protester contre le retrait subit par les autorités municipales d’un espace préalablement attribué aux mêmes femmes, par ladite mairie, au prétexte que le site est frappé d’un titre de propriété.

« Nous y sommes depuis trois mois, et nous n’y avions vu personne jusqu’à ce que quelque se présente comme propriétaire », insiste la porte-parole des marcheuses, Mme Bamba Nabintou, commerçante sur le site dit litigieux au sous-quartier Dar-Es-Salam du quartier, Dioulabougou de Gagnoa.

Les commerçantes justifient leur maintien sur l’espace et légitime leur manifestation, par les sommes d’argent versée auprès de la mairie, pour l’acquisition de parcelle sur le site et l’accord des mêmes autorités municipales, pour y engager depuis trois mois, la construction de magasins.

« Nous assumons avec humilité les conséquences de notre décision », a réagi le quatrième adjoint au maire, chargé des relations extérieures, Koré Alex César, qui a reconnu l’erreur de la mairie, pour n’avoir pas poussé plus loin les recherches avant d’accéder à la requête des femmes qui souhaitaient ouvrir un marché sur le site.

« Néanmoins, sachez à notre décharge qu’à la passation de charge, le registre domanial affichait blanc à ce niveau », a fait observer le deuxième adjoint au maire, Boni Valentin, qui a annoncé qu’en contrepartie, la mairie s’est engagée à recaser les femmes commerçantes sur un site, d’un autre marché, à moins de 300 mètres du premier.

Pour l’heure, le détenteur de l’Acte de Concession Définitive (ACD), a intenté un procès contre X, au tribunal de Gagnoa, pour exiger le déguerpissement de son terrain. Ce à quoi, les commerçantes continuent de s’opposer, au prétexte qu’il s’agirait d’une réserve administrative qui a été morcelée, par l’ancienne équipe municipale. La mairie confirme, mais continue de proposer son compromis.

 

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page