République-Unie de Tanzanie | Land Portal

Dernières nouvelles

Photo: GRAIN
1 février 2024
Afrique orientale
République-Unie de Tanzanie
Afrique occidentale
Mauritanie
Niger
Sénégal
États-Unis d'Amérique
République de Corée
  • African Agriculture Holdings, qui a fait son entrée à la bourse NASDAQ le 7 décembre 2023, prévoit d'exploiter plus de 2,9 millions d'hectares en Afrique de l'Ouest pour produire des aliments pour bétail et des crédits carbone destinés aux marchés internationaux.
  • Au Sénégal, l'entreprise américaine produit de la luzerne pour exportation vers le Moyen-Orient et la Corée du Sud sur des terres et des pâturages dont les communautés pastorales dépendaient auparavant pour leur subsistance.
  • L’actionnaire principal d'African Agriculture, Frank Timis, est un magnat de l'énergie et de l'exploitation minière dont les entreprises passées l'ont impliqué dans des affaires de fraude, de corruption et autres scandales. Plusieurs anciens diplomates américains de haut niveau siègent au conseil d'administration de la société.
21 septembre 2023
Afrique
République-Unie de Tanzanie

La Quatrième Conférence Régionale sur la Sécurisation des Droits Fonciers Communautaires en Afrique, qui s’est tenue à Arusha, en Tanzanie, du 12 au 14 septembre 2023, a réuni des délégués de l’emsemble du continent pour aborder la question cruciale des droits fonciers communautaires. L’événement était organisé par Rights and Resources Initiative (RRI), le Ministère des Terres, du Logement et du Développement des Établissements Humains, la Land Alliance de la Tanzanie (TALA) et le Forest Conservation Group de la Tanzanie (TFCG).

Lors de la conférence les délégués ont souligné l’importance de mettre en œuvre des processus d’attribution de titres de propriété communautaires comme moyen de protéger les terres rurales contre les empiétements et les conflits. Ils ont reconnu que les rôles des Institutions Nationales des Terres varient d’un pays à l’autre. Par exemple, le ministère de l’Éthiopie se concentre principalement sur la résolution de l’insécurité foncière en milieu rural par le biais de l’enregistrement foncier pour atténuer les conflits, tandis que l’Autorité Foncière du Liberia joue un rôle central dans l’administration foncière et l’application de la loi pour éviter les chevauchements de fonctions entre les ministères.

La conférence a également été l’opportunité d’échanger ouvertement sur les obstacles courants à la mise en œuvre efficace de l’Agenda de l’UA sur la tere, notamment les limitations des capacités institutionnelles, les défis liés à l’éducation des communautés sur les politiques foncières et le financement insuffisant pour l’infrastructure et la documentation. Les principales recommandations comprenaient l’amélioration des systèmes d’information foncière, l’éducation des communautés rurales sur l’enregistrement foncier, la surveillance des tendances des données et la réalisation de recherches sur les droits fonciers.

Le Dr Dominico Kilemo, conseiller de NELGA pour l’Afrique de l’Est, a souligné deux aspects cruciaux conformes à la mission de NELGA. Il a plaidé en faveur d’une collaboration plus étroite entre les Institutions Nationales en charge de la gestion du foncier et des universités pour éclairer les décisions et les politiques concernant les droits fonciers communautaires. De plus, il a proposé l’organisation de forums nationaux pour rassembler les parties prenantes et pour faciliter des dialogues politiques solides sur cette question.

La conférence a vu la participation de partenaires de développement influents tels que la Nations Unies Commission économique pour l’Afrique (UNECA), la Banque Africaine de Développement (BAD), l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), la GIZ et le Fonds pour la Sécurisation des Droits Fonciers. Ces organisations ont directement interagi avec les représentants des institutions foncières, abordant les préoccupations et apportant leur soutien à la mise en œuvre des droits fonciers communautaires.

En résumé, la Quatrième Conférence Régionale a servi de plateforme dynamique pour des discussions éclairantes, le partage des connaissances et des recommandations. Ces efforts contribuent collectivement à la recherche de droits fonciers communautaires sécurisés en Afrique, soulignant l’importance de la collaboration et de la prise de décision basée sur les données dans la gouvernance foncière régionale.

Photo REUTERS/Radu Sigheti
12 mars 2023
République-Unie de Tanzanie

Une étude parue dans la revue “Scientific Reports” met en garde contre les conséquences du recul du nomadisme sur la qualité des sols du nord de la Tanzanie.

Blogs

Événements

Bibliothèque

Organisations

Logo

The Legal and Human Rights Centre (LHRC) is a private, autonomous, voluntary non-governmental, non-partisan and non-profit sharing organization envisioning a just and equitable society. It has a mission of empowering the people of Tanzania, so as to promote, reinforce and safeguard human rights and good governance in the country.  The broad objective is to create legal and human rights awareness among the public and in particular the underprivileged section of society through legal and civic education, advocacy linked with legal aid provision, research and human rights monitoring.

Le Centre regroupe les chercheurs de l’Institut de politique et de gestion du développement (IOB) qui orientent tout ou une grande partie de leur recherche sur la région des grands lacs. Le Centre privilégie l’étude de développements contemporains dans les domaines politique, économique et social. Il publie chaque année un Annuaire.  La documentation extensive du Centre est incorporée dans la bibliothèque de l’IOB.

Resource Equity

Resource Equity is a women-run and women-centered nonprofit organization that focuses exclusively on legal issues specific to gender equity in land and natural resources around the world.


The Southern African Legal Information Institute (SAFLII) is an online repository of legal information from South Africa that aims to promote the rule of law and judicial accountability by publishing legal material for open access in line with the objectives of the global Free Access to Law Movement.

Logo

Agricultural Non-State Actors Forum (ANSAF) is a member–led forum involving organizations and individuals from the commercial sector, non-governmental (both Tanzanian and international) and from farmer groups in Tanzania. It is a forum for non-state actors to discuss and work towards solutions to improve the agriculture sector in the interests of men and women currently living in poverty.

Photo

Mr. Godfrey Massay is an independent consultant and expert in land issues in Tanzania.

Logo

The Lawyers' Environmental Action Team (LEAT) was established to ensure Tanzania's environment and natural resources are sustainably managed.


Their mission is to enhance the capacity and participation of the people in sub-Saharan Africa to sustainably manage their natural resources and environment through legal, policy and other strategic interventions.


LEAT’s major activities are conducting legal and social-policy research, advocacy work, public interest litigation and giving legal advice.


Shortly after achieving independence from Britain in the early 1960s, Tanganyika and Zanzibar merged to form the United Republic of Tanzania in 1964. One-party rule ended in 1995 with the first democratic elections held in the country since the 1970s. Zanzibar's semi-autonomous status and popular opposition led to two contentious elections since 1995, which the ruling party won despite international observers' claims of voting irregularities. The formation of a government of national unity between Zanzibar's two leading parties succeeded in minimizing electoral tension in 2010.

The Rift Valley Institute (RVI) is an independent, non-profit organization, founded in Sudan in 2001, currently working in seven countries in Eastern and Central Africa. The aim of the Institute is to advance useful knowledge of the region and its diverse communities, bringing a better understanding of local realities to bear on social and political action. The RVI works with institutions in the region to develop and implement long-term programmes that combine action-oriented research with education and public information.

PELUM Association

PELUM Association is a regional network of over 250 civil society organizations in 12 countries in East, Central and Southern Africa working in the area of participatory ecological land use management. The Association works to improve the livelihoods of small-scale farmers and the sustainability of farming communities, by fostering ecological land use management. Country chapters include Tanzania, Uganda, Kenya, Rwanda, Malawi, Zambia, Zimbabwe, Lesotho, Botswana, South Africa, Swaziland and Ethiopia.

Commonwealth Forestry Association logo

What we do


We are reminded on a daily basis that the natural environment in which we live is vitally important for our well-being, whether it is in the form of climate change, global warming, declining fertility or dwindling natural resources.


Mtandao wa Vikundi vya Wakulima Tanzania (MVIWATA) is a national farmers organisation which brings together small holder farmers from all regions of Tanzania in order to have a common voice to defend economic, social, cultural and political interests of smallholder farmers. Founded in 1993, MVIWATA aspires to empower smallholder economically and socially farmers through capacity building and undertake lobbying and advocacy especially by strengthening their groups and networks, facilitating communication and learning so that they are capable of defending their interests.

Partagez cette page