Côte d’Ivoire : Le programme foncier rural ” Acteur Communau’Terre ” une réponse efficace aux conflits | Land Portal

Des responsables de Audace Institut Afrique et de la Fondation Friedrich Naumann étaient face à la presse ce vendredi 17 décembre 2021 au siège de ladite Fondation sis à Abidjan-Cocody pour faire le bilan de clôture du programme foncier rural Acteur Communau’Terre.

C’est un programme piloté par Audace Institut Afrique et financé par la Fondation Friedrich Naumann. Le programme a débuté en 2016 et mis en œuvre dans sept villages de la Côte d’Ivoire issus de quatre régions du pays. Il s’inscrit dans le programme mondial du gouvernement Allemand ” un monde sans faim “.

Les conférenciers ont dressé un bilan positif pour ce projet. Car selon eux, ce projet qui est à sa phase pilote a tenu toutes ses promesses. Il a atteint ses objectifs car il a pu véritablement impacter les populations cibles et permis de réduire les conflits fonciers dans les zones visités. ” Le projet a bien réussi “, a indiqué JO Holden, directeur Afrique de l’Ouest de la Fondation Friedrich Naumann.

Bilan de clôture du programme foncier rural Acteur Communau’Terre

Ajoutant que la question foncière est d’une extrême importance en Côte d’Ivoire. A sa suite, Gisèle Dutheuil, de Audace Institut Afrique a souligné que ledit projet a eu un impact social sur les populations en permettant de créer un lien fructueux entre les villages et l’administration locale.

 

Quant à Sosthene Koffi, Chargé de programmes Foncier Rural de la Fondation Friedrich Naumann, il a réaffirmé l’impact positif du projet sur les populations car selon lui, il a permis la création de divers emplois dans les villages. Notamment, celui d’arpenteurs qui savent manipuler le GPS ce qui leur permet de réaliser des contrats agraires ; le métier d’archiviste nécessaire pour le règlement des conflits fonciers. Il a aussi permis selon lui, un rapprochement entre les autochtones et les migrants dans les villages.

Un programme piloté par Audace Institut Afrique et financé par la Fondation Friedrich Naumann

Parlant toujours du bilan, il a noté que le projet a également permis de délimiter sept territoires de villages, 37000 hectares de superficie délimitée, sept comités villageois de gestion foncière rurale recomposés de manière inclusive, formés et fonctionnels. Ce sont 30 000 personnes qui ont été touchées par le projet, 35 jeunes arpenteurs villageois (opérateurs GPS) formés, 1887 exploitants agricoles enregistrés. Rappelons que le projet Acteur Commumau’Terre ” vise à clarifier des droits fonciers pour améliorer la gouvernance foncière dans les villages cibles tout en favorisant le programme national de sécurisation foncière mené par l’Agence foncière rurale (AFOR).

Un film documentaire réalisé dans les différentes localités où le projet a eu lieu et projeté au terme de la conférence de presse a permis de recueillir les avis des populations sur le projet. En somme, les populations ont tous approuvés cette initiative qui selon eux a permis de réduire considérablement les problèmes fonciers dans leurs villages et qu’elles sont désormais mieux outillées à gérer elles-mêmes les cas de conflit fonciers grâce à la formation dispensée par la structure initiatrice dudit projet.

Copyright © Source (mentioned above). All rights reserved. The Land Portal distributes materials without the copyright owner’s permission based on the “fair use” doctrine of copyright, meaning that we post news articles for non-commercial, informative purposes. If you are the owner of the article or report and would like it to be removed, please contact us at hello@landportal.info and we will remove the posting immediately.

Various news items related to land governance are posted on the Land Portal every day by the Land Portal users, from various sources, such as news organizations and other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. The copyright lies with the source of the article; the Land Portal Foundation does not have the legal right to edit or correct the article, nor does the Foundation endorse its content. To make corrections or ask for permission to republish or other authorized use of this material, please contact the copyright holder.

Share this page