Programme d’Actions du Gouvernement pour l’Emergence et le Développement Durable I (2011 - 2015) | Land Portal

Información del recurso

Date of publication: 
Enero 2011
Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC146494
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

Dans le cadre de relever les défis majeurs qui persistent en matière de développement du capital humain, de consolidation de la gouvernance, de la croissance ainsi que d’autres préoccupations transversales telles que la préservation de l’environnement et la promotion du genre, le Burkina Faso a élaboré le Programme d’Actions du Gouvernement pour l’Emergence et le Développement Durable (PAGEDD) pour la période 2011-2015. Il s’agit d’un plan sectoriel d’une portée nationale.L’objectif principal du programme est de concrétiser l’ambition du gouvernement qui est de créer les conditions de l’émergence et du développement durable de manière à répondre efficacement aux attentes des populations.Pour atteindre ces objectifs, le programme fixe quatre niveaux de plan d’action à savoir: La consolidation de l’investissement humain, la promotion de la protection sociale, le développement institutionnel et le renforcement de la gouvernance, le développement des piliers de la croissance accélérée et de l’émergence et les dynamiques nouvelles pour l’économie et les priorités transversales pour le premier. Le deuxième niveau, englobe la définition des domaines de planification alors que le troisième niveau décline les programmes ou projets retenus suivant les domaines de planification tandis que le quatrième niveau regroupe l’ensemble d’actions qui concourent à la réalisation d’un objectif spécifique en lien avec les orientations stratégiques.Dans le cadre de lutte contre la pauvreté, le programme préconisé l’adoption des politiques et stratégies de développement répondant aux besoins et aux capacités des femmes vivant dans la pauvreté, le programme prévoit également d’apporter un appui matériel pour la mise en place de 50 unités de production au profit des jeunes filles du milieu rural bénéficiaires du projet CPF/JF en fin de formation, octroyer des micro crédits pour la réalisation d’AGR au profit de 60 femmes chefs de ménages en difficulté.Dans le cadre d’une agriculture, d’une sylviculture et d’une pêche plus productive et plus durable, le programme envisage le développement et la valorisation des ressources halieutiques en renforçant les capacités d'organisation des acteurs de la filière pêche, les capacités techniques et opérationnelles, les capacités des périmètres aquacoles d'intérêt économique ainsi que l’accroissement des produits aquacoles. Le PAGEDD prévoit également l’amélioration du potentiel de production forestière et faunique en accroissant leurs ressources. Le programme prévoit aussi d’intégrer la dimension environnement et développement durable et assurer la prise en compte d'indicateurs de développement durable dans les politiques sectorielles. Enfin, le PAGEDD prévoit le développement de mécanisation agricole ainsi que l’intensification de la production et de l'utilisation des intrants agricoles.Pour améliorer les systèmes agricoles et alimentaires plus inclusifs et efficaces, le PAGEDD, envisage de renforcer la liaison entre la production et le marché en améliorant l'accès aux marchés et à l'information commerciale des produits agricoles et halieutiques ainsi que le développement des infrastructures de stockages et de mise en marché des produits agricoles et halieutiques.Pour améliorer la résilience des moyens de subsistance face aux menaces et crises ayant des répercussions sur l’agriculture, Le PAGEDD, envisage de mettre en place les mesures de protection contre les risques et aléas climatiques en renforçant les des capacités d’adaptions des producteurs au changement climatiques. Ces mesures consistent à sélectionner des variétés adaptées aux conditions climatiques (tests de selection variétale), promouvoir des actions de restauration de la fertilité des sols (test de démonstration en hectares ainsi que promouvoir des actions de récupération des terres dégradées et de conservation des eaux et des sols (test de démonstration en hectares).Dans le cadre de la gouvernance, le programme envisage de créer un observatoire de suivi de la gouvernance incluant des aspect spécifiques comme le règlement des conflits sociaux et fonciers, le transfert des compétences et des ressources aux collectivités territoriales, de l'efficacité et de la transparence de la gestion des finances publiques ainsi que le renforcement du cadre institutionnel et juridique.

Proveedor de datos

Comparta esta página