Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la Pauvreté (CSCRP 2012-2017. | Land Portal

Informações sobre recurso

Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC147141
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

Le cadre stratégique pour la croissance et la réduction de la pauvreté (CSCRO 2012-2017) constitue la référence du Mali en matière de formulation et de la mise en œuvre des politiques économiques et sociales. Il s’agit d’une stratégie sectorielle d’une portée nationale qui vise à conjuguer sagesse, authenticité et dynamisme pour faire du Mali, une nation prospère, performante et moderne dont le peuple aura «su se saisir résolument de son propre devenir pour demeurer un peuple uni dans sa riche diversité, tourné vers un but commun et ayant une foi indéfectible en son avenir».L’objectif global du CSCRP est d’accéléré la mise en œuvre du millénaire pour le développement (OMD) à travers un développement inclusif basé sur la réduction de la pauvreté et des inégalités. Les objectifs stratégiques envisagés par le cadre sont: (i) Bâtir une économie transformée et pleinement insérée dans les échanges régionaux et mondiaux, (ii) Améliorer le bien-être social des populations, (iii) Consolider l’option de faire du mali un pays bien gouverné, sûr, stable et en paix pour l’ensemble de ses populations.Pour attendre ces objectifs, le CSCRP 2012-2017 se basera sur deux axes préalables et trois axes stratégiques qui sont: Axes préalables: Le renforcement de la paix et de la sécurité ainsi que le renforcement de la stabilité du cadre macroéconomique. Axes stratégiques: axe 1: La promotion d’une croissance accélérée, durable, favorable aux créatrice d’emplois et d’activités génératrices de revenus, axe 2: Le renforcement des bases à long terme du développement et l’accès équitable au service sociaux de qualité, axe 3: Le développement institutionnel et la gouvernance.Pour remédier à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, le cadre stratégique envisage d’amélioré le bien-être sociale des populations, de réduire l’insécurité alimentaire, la faim et la mal nutrition. Il prévoit également d’assurer à tous l’accès aux soins de santé de qualité. De plus, le cadre stratégique prévoit d’assurer la sécurité alimentaire et la fourniture d’autres produits en quantités et en qualités suffisantes, à travers une gestion durable des ressources naturelles. Enfin, une prise en compte de la mal nutrition élevée chez les garçons que chez les filles est prévue par la stratégie.Dans le cadre d’une agriculture, d’une sylviculture et d’une pêche plus productive et plus durable, le CSCRP envisage d’accroitre la production agro-sylve-pastoral. A cet effet, il prévoit de développer et diversifier la production agricole au sens large notamment en incitant les agriculteurs à utiliser moins de polluants par l’adoption des modes de production et d’exploitation plus respectueux de l’environnement.Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, la stratégie envisage de mettre en place les activités suivants: (i) La promotion du statut sociaux économique de la femme pour réduire les inégalités de genre notamment par l’amélioration de l’accès des femmes à l’emploi et leur participation à la prise de décision, (ii) les développement des activités génératrices des revenus pour les groupes défavorisés spécialement dans le milieu rural. De plus, le CSCRP prévoit d’intégrer des liens pauvreté-environnement dans les plans et programmes de développement local. Enfin, le CSCRP envisage une promotion d’une croissance économique accélérer, durable, favorable aux pauvres, créatrice d’emplois et d’activités génératrice des revenus qui est une condition nécessaire de réduction de pauvreté.Pour améliorer les systèmes agricoles et alimentaires plus inclusifs et efficace, la stratégie envisage de mettre l’accent sur l’entretien courant des routes pour faciliter l’écoulement des produits des zones de productions vers les zones de consommation.Pour améliorer la résilience des moyens de subsistance face aux menaces et crises ayant des répercussions sur l’agriculture, le CSCRP mettra l’accent sur: le renforcement des capacités d’adaptation aux changements climatiques dans le secteur agricole, le programme des pluies provoquées, la promotion des techniques culturales, la promotions des techniques de rétention des eaux de pluie, la promotion des reboisement au niveau national, régional et local ainsi que la mise en œuvre du cadre d’investissement de la gestion durable des terres.Dans le cadre de la gouvernance, le suivi-évaluation du CSCRP s’effectuera à travers ses rapports annuels de mise en œuvre. Ces revues annuelles du CSCRP permettra de mesurer le degré d’atteinte des objectifs fixés et d’analyser la manière dont les politiques sont mise en œuvre tout en renforçant le partenariat avec le secteur privé, la société civile et en assurant la qualité et l’équité.

Autores e editores

Author(s), editor(s), contributor(s): 

K DABITAO

Provedor de dados

Compartilhe esta página