L’Équateur va financer des logements durables en bambou | Land Portal

Dans la province de Manabí, le gouvernement équatorien utilise du bambou durable pour fournir des solutions de logement et revitaliser les économies locales.

Le bambou, connu sous le nom d’« acier végétal », est appelé à jouer un rôle important dans la fourniture de logements aux communautés en Équateur.

Le 27 juillet 2022, le Président de le République de l’Équateur, S.E.M. Guillermo Lasso, le Ministre du Développement urbain et du Logement, S.E. Madame Gabriela Aguilera, le Directeur régional de l’INBAR pour l’Amérique latine et les Caraïbes, M. Pablo Jácome Estrella, les autorités locales et les étudiants de l’École-atelier de Manabí en matière de construction de logements durables en bambou ont participé à une cérémonie de lancement de logements durables en bambou dans la province de Manabí.

 

Dans son discours lors de l’événement, Lasso a souligné l’importance du bambou et a relevé la résilience remarquable des structures en bambou au séisme catastrophique de 2016, alors que de nombreuses maisons construites avec de matériaux de construction courants comme le béton, l’acier et le zinc se sont effondrées. « Ces matériaux ne sont pas toujours les plus adaptés », a-t-il dit.

Lasso a poursuivi en soulignant que l’utilisation des ressources en bambou représente une excellente opportunité de revitaliser l’économie locale, de renforcer les moyens de subsistance en apportant des emplois et des revenus stables tout en soutenant la croissance du secteur.

Le président Lasso a remercié l’INBAR pour son soutien au fil des ans et a adressé des félicitations à l’occasion de son 25e anniversaire.

 

Lasso a également reconnu les réalisations des diplômés de l’École-atelier de Manabí en matière de construction de logements durables en bambou dans le cadre d’un projet conjoint financé par l’Agence espagnole de coopération internationale au développement (AECID) et exécuté par INBAR avec le soutien de la Banque européenne d’investissement et d’autres partenaires stratégiques.

Les diplômés de l’École-atelier de Manabí qui travailleront pour mettre en œuvre le projet de logements en bambou dans toute la province ont été félicités par le chef de l’État équatorien et d’autres hauts responsables.

 

Les élèves diplômés de l’école sont bien placés pour capitaliser sur les importantes ressources naturelles de bambou de l’Équateur. Au total, 74 experts en bambou ont été formés aux structures de la canne en bambou et certifiés par le Ministère du Travail, avec 34 constructeurs de bambou et 300 producteurs également formés à la gestion durable. Lasso a fait remarquer que ces chiffres sont encourageants, mais qu’il reste encore du travail à faire : Pour tirer pleinement parti des plus de 1 500 utilisations du bambou, « nous devons étendre ce travail à Manabí et dans d’autres provinces côtières. »

Étudiants et les enseignants de l’École-atelier.

 

Les maisons en bambou auront une superficie de 56 m² et coûteront environ 18 700 USD par unité, montant que le gouvernement équatorien s’est engagé à financer entièrement. Cet effort impressionnant constitue une contribution importante à la réalisation de l’Objectif de développement durable 11 des Nations Unies visant à rendre les villes et les établissements humains « inclusifs, sûrs, résilients et durables ».

Pour Pablo Jácome Estrella, Directeur régional de la Région Amérique latine et Caraïbes de l’INBAR, l’avenir est clairement en bambou. « L’Équateur montre la voie pour le développement de toute la région », a-t-il déclaré. « Le bambou est désormais largement utilisé dans les projets de construction en Europe et aux États-Unis. Il représente une approche fiable et écologique pour accélérer la croissance économique et offrir des opportunités d’emploi équitables. »

Conçues par INBAR et le ministère équatorien du Développement urbain et du Logement, les maisons en bambou soutiendront les économies locales et répondront aux besoins de logement sur le terrain.

Avec des projets visionnaires comme celui-ci et un soutien solide des acteurs gouvernementaux, il est difficile de ne pas être d’accord avec sa déclaration.

Copyright © da fonte (mencionado acima). Todos os direitos reservados. O Land Portal distribui materiais sem a permissão do proprietário dos direitos autorais com base na doutrina de “uso justo” dos direitos autorais, o que significa que publicamos artigos de notícias para fins informativos e não comerciais. Se você é o proprietário do artigo ou relatório e gostaria que ele fosse removido, entre em contato conosco pelo endereço hello@landportal.info e removeremos a publicação imediatamente.

Várias notícias relacionadas à governança da terra são publicadas no Land Portal todos os dias pelos nossos usuários, partindo de várias fontes, como organizações de notícias e outras instituições e indivíduos, representando uma diversidade de posições sobre cada tópico. Os direitos autorais estão na origem do artigo; a fundação não tem o direito legal de editar ou corrigir o artigo, nem endossar o seu conteúdo. Para fazer correções ou solicitar permissão para republicar ou outro uso autorizado deste material, entre em contato com o detentor dos direitos autorais.

Compartilhe esta página