Rapport spécial 13/2020: Biodiversité des terres agricoles: la contribution de la PAC n´a pas permis d´enrayer le déclin | Land Portal

Información del recurso

Date of publication: 
Junio 2020
Resource Language: 
Pages: 
66

 

En Europe, l'abondance et la variété des espèces animales présentes sur les terres agricoles – la «biodiversité des terres agricoles» – connaissent un déclin marqué. L'UE s'était pourtant engagée à enrayer la perte de biodiversité d'ici 2020. À cet effet, la Commission a prévu d'allouer 66 milliards d'euros au titre de la politique agricole commune entre 2014 et 2020.

Nous avons cherché à déterminer si la politique agricole de l'UE avait contribué à préserver et à améliorer la biodiversité des terres agricoles. Nous avons constaté que la formulation des objectifs agricoles de la stratégie de l'UE en faveur de la biodiversité complique l'évaluation des progrès accomplis, que le suivi, par la Commission, des dépenses liées à la biodiversité est peu fiable, que l'impact des paiements directs dans le cadre de la PAC est limité ou inconnu, et enfin, que la Commission et les États membres ont favorisé des mesures de développement rural ayant un impact assez faible.

Nous recommandons à la Commission d'améliorer la conception de sa prochaine stratégie en matière de biodiversité, d'accroître la contribution à la biodiversité apportée par les paiements directs et les actions en faveur du développement rural, de renforcer le suivi des dépenses liées à la biodiversité et de mettre au point des indicateurs fiables et adaptés au suivi de l'amélioration de la biodiversité des terres agricoles.

Comparta esta página