Extended Abstract for Cross Cutting FieldsThe Nature of Land Resource Ownership and Perceptions on its Management among Farming Families of South East Nigeria | Land Portal

Informations sur la ressource

Date of publication: 
décembre 2012
Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
AGRIS:RF2013031625

Land has a cultural value in Nigeria in that its ownership cements
the relationship of the owner with the community. But more
importantly, land resource is critical to the livelihood of rural
farmers because they depend on it for income and food supply.
It is therefore important that it is sustainably managed and
efficiently used. This study investigated the ownership pattern
of land among the farming families in the study area and the
attitude towards its management. It adopted the farming and
rural systems approach which considers the family-farmhousehold
as a system. A multistage random sampling technique
was used to select 120 farming families. A hierarchical clustering
process was used to group the sample into the Land Resource
Rich (LRR) and Land Resource Poor (LRP). Data collected
were further analysed and interpreted in a comparative manner
using descriptive statistics and Mann-Whitney-u test. The Likert
scale was used to assess their perceptions on land management.
The results show that the LRP had an average land area that
was one-third of the land-resource rich. The LRR were more
active in land market in terms of sales, rent and purchase
but
they considered that the land available for agricultural purposes
was not enough. The LRP devoted more land to crops and
were more dependent on forest products for fuels and herbs.
The ownership rights were often without title deed among the
LRP which affected their interest in land and soil management
techniques. Erosion and soil infertility were major problems
identified by both systems as being the major cause of yield
reduction in output. But the perception on land resource
management was particularly negative among the LRR.

La terre a une valeur culturelle au Nigeria en ce que sa propriété
cimente la relation du propriétaire avec la communauté. Mais
plus important encore, la ressource en terre est critique à la subsistance des agriculteurs ruraux car ils dépendent d’elle pour
leur revenu et l’approvisionnement alimentaire. Il est donc
important qu’elle soit gérée de manière durable et utilisée
rentablement. Cette étude se propose d’étudier la structure de
propriété foncière au sein des familles d’agriculteurs de la zone
d’étude et l’attitude à l’égard de sa gestion. Elle adopte
l’agriculture et l’approche des systèmes ruraux qui considère
la famille-l’exploitation agricole-le ménage comme un système.
La technique d’échantillonnage aléatoire à plusieurs niveaux a
été utilisée pour sélectionner 120 familles d’agriculteurs. Un
processus de classification hiérarchique a été utilisé pour
regrouper l’échantillon entre le Riche en Ressources Foncières
(LRR) et le Pauvre en Ressources Foncières (LRP). Les
données recueillies ont ensuite été analysées et interprétées de
manière comparative à l’aide de statistiques descriptives et du
test-u de Mann-Whitney. L’échelle de Likert a été utilisée pour
évaluer leurs perceptions sur la gestion des terres. Les résultats
montrent que les LRP ont une superficie moyenne de terre qui
représente le tiers de celle des LRR. Les LRR sont plus actifs
sur le marché des terres en termes de ventes, location et achat,
mais ils considèrent que la terre disponible à des fins agricoles
n’est pas suffisante. Les LRP consacrent plus de terre aux
cultures et sont plus dépendants des produits forestiers pour les
combustibles et les herbes. Les droits de propriété sont souvent
sans titre de propriété au sein des LRP, qui affecte leur intérêt
envers les techniques de gestion des terres et des sols. L’érosion
et l’infertilité des sols sont des problèmes majeurs identifiés par
les deux systèmes comme étant la principale cause de la baisse
de rendement de la production. Mais la perception de la gestion
des ressources foncières est particulièrement négative au sein
des LRR.

Auteurs et éditeurs

Author(s), editor(s), contributor(s): 

Olajide Adeola, O.
Doppler, W.
RUFORUM Third Biennial Conference, Entebbe, Uganda, 24-28 September 2012

Fournisseur de données

Partagez cette page