Côte d’Ivoire : il faut alléger les procédures pour l’obtention du titre foncier, selon le Conseil économique, social, environnemental et culturel | Land Portal

Date: 14 mars 2018

Source: Agence Ecofin

Trop lourde. C’est le constat effectué par le Conseil économique, social, environnemental et culturel ivoirien (Cesec) réuni en séance de travail, les 12 et 13 mars 2018, sur la procédure pour l’obtention du certificat de titre foncier en Côte d’Ivoire.

"500 000 certificats de titre foncier étaient attendus. Au final, à ce jour, plus de 17 ans après le vote de la loi de 1998, seulement 3857 certificats ont été délivrés, soit 11,43% représentant 51 932,52 hectares sur 23 millions d’hectares. Une goutte d’eau dans la mer, avec 741 certificats délivrés à des femmes dans ce lot", ont notamment relevé les conseillers, selon les informations rapportées par Pôle Afrique.

La faute, selon le Cesec, à la complexité du processus. "Pour y arriver, il faut au bénéficiaire franchir 20 étapes qui peuvent aboutir à 35 voire 40 étapes jusqu’à l’établissement du document". Une situation face à laquelle il importe, entre autres, de "simplifier la procédure d’obtention du certificat de titre foncier", et de susciter "une attention particulière de toutes les parties prenantes, car la loi connaît des difficultés d’application sur le terrain".

Les conseillers, dont les travaux portaient sur le thème "Foncier rural et immatriculation des terres", ont également souligné "des conflits résultant de pressions dans la mise en œuvre de la loi N° 98-750 du 23 décembre 1998 ainsi que la loi organique du 8 juillet 2015. Les textes demeurent explosifs ajoutés à une absence de sensibilisation et d’information", ajoutant que "le risque est d’autant plus élevé que des individus sollicitent la nationalité ivoirienne pour bénéficier du droit foncier".

Le Cesec rendra son rapport au président de la République, Alassane Ouattara.

 

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page