Kenya : la filière thé tourne au ralenti en raison de la sécheresse | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes

Date: 16 avril 2019

Source: Agence Ecofin

Par: Espoir Olodo

(Agence Ecofin) - Au Kenya, la sécheresse prolongée perturbe les activités au niveau de la filière thé.

En effet, rapporte Bloomberg, l'Association des planteurs de thé (KTGA) travaille désormais 3 jours sur 6 prévus normalement en raison de l’insuffisance du volume de feuille.

D’après Apollo Kiarii, directeur général de l’organisation, près de la moitié des travailleurs ont ainsi été mis en congé ou ont été déployés vers les tâches secondaires.

Cette situation a déjà conduit à une baisse de moitié de la production au niveau des usines de transformation de thé, indique Bloomberg.  

Selon les dernières prévisions, la récolte de thé de cette année devrait atteindre 416 000 tonnes contre 492 900 tonnes en 2018.  

Le Kenya a exporté environ 475 000 tonnes de thé pour des recettes de 1,4 milliard $, en 2018.

 

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page