Sénégal : mascarade foncière à Diourbel, le collectif des jeunes de Ndayane sonne l’alerte! | Land Portal | Sécurisation des droits fonciers à travers les données ouvertes

Date : 04 février 2020

Source: Senbaat

Devant l’attribution douteuse du terrain entre l’Espace numérique ouvert (ENO) et le Bloc scientifique ainsi que le lopin de terre situé à l’Ouest du terrain de l’Asc Ndayane à des personnes tapis dans l’ombre, le collectif des jeunes de Ndayane tire sur la sonnette d’alarme pour attirer l’attention des autorités sur la lancinante question du foncier dans leur localité.

Allons-y sans détours ! Car le message du collectif des jeunes de Ndayane est clair comme l’eau de roche. ‘’Après une investigation sérieusement menée auprès de notre sous délégués de quartier Ndayane, il nous a été confirmé que l’espace qui restait entre le centre ENO et le bloc scientifique et également le lopin de terre situé à l’Ouest du terrain de Ndayane ont été morcelés et attribués à des personnes non encore identifiées’’, lit-on dans un mémorandum que ses membres ont remis au préfet du département de Diourbel.

Qu’importe la puissance de la bande du ‘’bras long’’ qui pense pouvoir arracher à Ndayane le peu d’espace qui reste à sa jeunesse comme espace de loisir ! Considérant que ce découpage a été fait sans l’implication du sous délégué de quartier Ndayane et des différentes parties concernées, le collectif ‘’exige la restitution sans délais de ces deux lopins de terre aux jeunes qui ont des projets pour leur mis en valeur’’.

Dans cette perspective, il exige également “l’implication de la population à travers le sous délégué de quartier dans tout ce qui se fait en terme de découpage et d’attribution de terrains dans le quartier’’, estimant que ‘’Ndayane est souvent victime depuis très longtemps de ces lotissement illégaux et nébuleux’’. Le collectif a dans la même veine demandé ‘’au préfet du département de Diourbel de prendre toutes les mesures nécessaires en tant qu’autorité administrative pour régler cette situation qui risque de créer des problèmes’’.

‘’Si toutefois, cette situation n’est pas tirée au claire dans le plus court délai nous prendrons toutes nos responsabilités pour faire face contre toute personne qui tenterait de construire sur cet espace destiné à la jeunesse’’, avertissent les membres dudit collectif.

A l’impossible nul n’est tenu ! La jeunesse consciente de Ndayane ne compte par lâcher du lest. Car il est temps de se mobiliser pour mettre fin à ce système mafieux qui ne profite qu’a des individus devenus esclaves de leur ‘’boulimie foncière’ au détriment des populations.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page