Bénin / Préservation du patrimoine des communes et suspension des cessions foncières : Talon coupe une vache à lait aux maires | Land Portal

Source: L'evenement Précis 

Date: 26/06/2020

Encore une forte et courageuse décision sous l’ère de la rupture. En décidant, au dernier conseil des ministres, de suspendre la cession du patrimoine foncier des communes, le gouvernement du président Talon vient de mettre fin à une grosse mafia foncière en cours depuis des décennies. L’acte est à saluer dans toute son entièreté en ceci que le foncier est devenu la vache à traire des maires, élus locaux et toute la troupe des collectivités locales depuis le début de la décentralisation, avec la complicité de véreux cabinets de géomètres et autres acteurs.

A Cotonou, Abomey-Calavi, Ouidah, Porto-Novo, Bohicon et ailleurs, les autorités communales ou municipales s’arrogent de tous les droits autour du foncier, parce que disposant de certaines prérogatives. Si certains, par indélicatesse ont connu des ennuis judiciaires et parfois même la prison, d’autres jouant à plus de ruse, continuent d’opérer en toute quiétude, cédant des réserves administratives à qui, ils le veulent et à leur bon vouloir. De vastes domaines destinés à des infrastructures communautaires jugées très utiles aux populations, sont morcelés et vendus, au nom des priorités du conseil communal ou aux desiderata du maire. Il en arrive des fois où l’Etat se retrouve incapable de décider autrement, la commune disposant d’une certaine souveraineté sur son territoire. C’est ainsi que des centaines d’hectares ont été morcelées et vendues par des autorités communales successives à Abomey-Calavi dans les années antérieures, générant de gros bénéfices à ces dernières, les services et institutions impliqués ayant tous mordu à l’hameçon.

C’est une situation connue, mais personne n’ose lever le petit doigt pour dénoncer tel ou tel maire qui s’adonne à de telles pratiques. Au finish, ce sont des populations qui sont désavantagées, des anciens propriétaires qui sont injustement dépossédés et l’Etat, lui-même qui voit son patrimoine foncier liquider au profit de certains hommes d’affaires et investisseurs zélés dans le domaine immobilier.

Le gouvernement Talon, a en tout cas bien fait de mettre fin à cette grosse mafia foncière en prenant une telle décision. Il y aura sans doute de nouvelles mesures qui seront prises, à la suite des inventaires et autres évaluations annoncées pour assainir à jamais ce secteur.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page