Le foncier continue de faire des malheureux à Ziguinchor | Land Portal

Date: 18/07/2020

Source: sudonline.sn

Une des sources de l’éclatement du conflit en Casamance, les litiges fonciers vont crescendo dans la partie sud du pays. Un phénomène qui prend de l’ampleur et les complaintes sont nombreuses partout dans la région.

 

A l’instar de celles de ces Ziguinchorois qui déplorent une boulimie foncière qui a fini de priver la commune d’espaces verts et d’espaces réservés dans la commune de Ziguinchor. « Il n’y a presque plus d’espaces verts dans la commune », déplore un habitant de Ziguinchor qui place au banc des accusés certaines autorités municipales. Une véritable spéculation foncière qui imprime une situation de litiges fonciers qui défraie la chronique. Le maire de Ziguinchor dont l’institution est souvent indexée avait averti et fait savoir que « la mairie n’est ni de près ni de loin mêlée à une quelconque spéculation foncière ».

 Abdoulaye Baldé, sur un ton catégorique, avait lancé cette phrase : « je ne protégerais personne qui serait impliqué dans un problème foncier...». D’ailleurs, ses services déclinent toute responsabilité dans ces litiges fonciers. Et le Directeur de Cabinet du maire de Ziguinchor Mamadou Lamine Dia de préciser : « Nous avons mis en place une commission de règlement de litiges fonciers ».

 

Autre localité où la polémique enfle sur ces litiges fonciers, c’est la commune de Niaguiss où entre les autorités de la commune et les populations, c’est le bras de fer. A l’origine de ce conflit : des opérations de lotissement de Kanténe et d’autres zones de la commune. Les populations estiment que les autorités municipales n’ont pas respecté le pacte d’attribution des lots. Un conflit dont le dossier a même atterri en justice, et des jeunes de Niaguis sont même incarcérés en prison, à la Maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor à cause de ces problèmes fonciers. A Kanténe également, les conflits fonciers sont en latence après la colère des populations suite au bras de fer qui oppose depuis de longues années les planteurs aux populations autochtones des villages de Mandina-Mancagne, Boutoupa …

L’ampleur de ce problème dû au foncier inquiète sérieusement dans la zone où les langues se délient. Des litiges fonciers qui étendent leurs tentacules jusque dans le Kassa dans le département d’Oussouye où c’est presque la « guerre ouverte » entre les populations de Mlomp Djicoumole et celles d’Oussouye qui se disputent une forêt. Des conflits récurrents sont d’ailleurs notés sur place dans la zone en proie à des affrontements entre populations des deux localités. Récemment, un jeune a été blessé par balle lors de différends entre protagonistes. L’ampleur de ce problème du foncier inquiète sérieusement dans cette partie sud du pays où les conflits foisonnent.

Nombreux sont ceux qui se sentant totalement lésés réclament en vain l’intervention des autorités étatiques qui semblent briller par leur mutisme. Si certains membres de collectifs érigés pour défendre leurs terres ont effectué un séjour carcéral pour diffamation, ces derniers se disent déterminés à aller au bout de leur combat et à traduire en justice ceux qui sont à l’origine de cette situation qui engendrent moult soucis pour de nombreux pères de famille qui ont perdu leur terrain à cause de « la boulimie foncière » de certaines personnes.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page