Cannabis : la production du « Kartika », un danger pour l’irrigation au Maroc | Land Portal
anal porno swinger porno milf porno sex grup porno zenci porno brazzers olgun porno brazzers

Les trafiquants de «  Kartika  » se procurent de vastes terres agricoles, installent sans autorisation des forages et surexploitent les rivières et les sources d’eau du Royaume. Face à l’ampleur de la situation, les ONG du nord du Maroc tirent la sonnette d’alarme.

Les trafiquants spécialisés dans la culture de cannabis, se mobilisent activement pour l’importation des plants de «  Kartika  ». Pas du tout perturbés par les dénonciations des associations militant pour la protection de l’environnement sur les graves conséquences de cette culture sur la richesse hydrique, ces réseaux de trafiquants ont déjà commencé à déblayer les vastes terres qu’ils louent dans les régions de Chefchaouen, Ouezzane et El Hoceima, pour la culture du nouveau type de cannabis, rapporte Al Akhbar.

La production du «  kartika  », importé de certains pays européens et plus rentable que les plantes classiques, a besoin d’une importante quantité d’eau, d’où l’installation anarchique et la surexploitation des rivières et des sources d’eau par les trafiquants. Aussi, le quotidien Al Akhbar fait-il observer que cet engouement vers sa production risque d’entraîner la guerre de l’eau à chaque saison d’irrigation.

À ce propos, les autorités compétentes se préparent à prendre des mesures contre l’exploitation clandestine des eaux des rivières et des sources, la réglementation du forage des puits et la répression de toute destruction du réseau électrique, ont indiqué certaines sources, soulignant que le gouvernement doit trouver une véritable solution aux secteurs informels dans le nord du Maroc. En plus, il faut attirer les investissements pour combler les retards accusés dans la réalisation des projets de barrages et l’exploitation clandestine des ressources hydriques, ont-elles martelé.

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page