Des feuilles de coca aux fèves de cacao. L’innovation numérique au service des agriculteurs péruviens de l’Amazonie | Land Portal

© Factstory /FIDA (CC BY-NC-ND 2.0 DEED)

« La qualité n’est pas un acquis mais une habitude ». Cette phrase accueille Carlos Angulo Gonzáles à chaque fois qu’il passe la porte de la coopérative des producteurs de cacao Allima. Elle résume parfaitement l’approche qu’avec les autres membres de la coopérative, ils ont adoptée dans le cadre de leur travail.

La coopérative Allima rassemble 400 familles de petits producteurs du district de Chazuta, dans la partie péruvienne de l’Amazonie. La plupart d’entre elles appartiennent au peuple autochtone des Kichwa et, avec le soutien des autorités locales, ont récemment délaissé la culture de la coca pour celle du cacao.

En tant que directeur général de la coopérative, Carlos Angulo aide les agriculteurs à produire des fèves de cacao, à les transformer et à les commercialiser, et il les met en relation avec des services d’assistance technique, en particulier pour ce qui est de la fermentation, du séchage et de la commercialisation des produits.

Lorsque la pandémie de COVID-19 a commencé, des restrictions ont été imposées aux déplacements, empêchant les membres de la coopérative de vendre sur les marchés ou d’accéder à l’assistance technique indispensable à la bonne qualité de leurs produits.

C’est alors qu’Agriterra a lancé l’initiative AGRIdigitalización, dans le cadre du Mécanisme de relance en faveur des populations rurales pauvres du FIDA. En Bolivie, au Guatemala, en Haïti, au Honduras et au Pérou, cette initiative a aidé des petits producteurs et leurs organisations à trouver des solutions innovantes pour préserver leurs moyens d’existence en temps de pandémie.

Marchés en ligne


Le financement du FIDA a permis à des organisations de producteurs de trouver des solutions innovantes pour préserver leurs moyens d’existence © Factstory

AGRIdigitalización met les agriculteurs en relation avec des services en ligne, dont de nombreux sont proposés par de petites entreprises technologiques dirigées par des jeunes. Grâce à ces services, les paysans et les coopératives ont pu accéder à de nouveaux marchés, ainsi qu’à une assistance technique et des services financiers.

AGRIdigitalización a mis Allima en relation avec une plateforme locale de commerce en ligne, sur laquelle la coopérative a pu vendre des fèves et de la pulpe concentrée de cacao, lui permettant de poursuivre son activité durant la pandémie. Les membres de la coopérative ont découvert les plateformes de vente sur Internet et les tendances en matière de consommation.

David Santos Huancas, 27 ans, est l’un des plus jeunes employés d’Allima. En tant que responsable de la traçabilité des produits, il s’appuie sur des outils en ligne pour superviser le processus de collecte, de suivi et de vente des fèves de cacao. Il a immédiatement vu le potentiel de la formation au commerce en ligne dispensée par AGRIDigitalización.


David Santos Huancas supervise la collecte, le suivi et la vente des fèves de cacao © Factstory

« Pour les jeunes, il est très important non seulement de générer des bénéfices, mais aussi de créer des perspectives d’emploi pour les autres jeunes et les enfants des membres », explique David. C’est ainsi que la coopérative a survécu à la pandémie et même prospéré dans un monde de plus en plus numérisé.

Des produits nouveaux mais un héritage ancien


Les membres d’Allima élaborent des produits novateurs, notamment un chocolat hybride appelé macho © Factstory 

En dépit de revenus moindres du fait de la pandémie, et grâce à AGRIDigitalización, les producteurs ont pu innover et élaborer des produits à forte valeur, comme le macambo.

Le macambo est un fruit rare et délicieux proche du cacao, que l’on trouve dans les parties péruvienne et colombienne de l’Amazonie. Avant la colonisation, il était largement utilisé dans la fabrication d’un type de chocolat. Mais lorsque les Européens sont arrivés, ils ont préféré le cacao, au détriment du macambo.

Désormais, les membres d’Allima élaborent des produits novateurs, comme le chocolat macho (composé à moitié de cacao et à moitié de macambo) et la farine de macambo. Ils s’apprêtent à lancer un nouveau produit tiré du macambo, fabriqué à base d’une fourmi locale comestible, qui est riche en protéines et en fer. Grâce aux services en ligne, ils se connectent à distance avec de nouveaux marchés pour vendre ces produits à forte valeur.

Aujourd'hui, Carlos Angulo utilise les appareils électroniques et les plateformes numériques pour mettre sur le marché les produits de la coopérative, planifier les envois et coordonner les ventes. « Sans AGRIDigitalización, notre activité n’aurait pas été viable et nous ne serions pas en mesure de proposer de nouveaux produits », reconnaît Carlos Angulo. « Ce projet nous a encouragés à trouver de nouveaux marchés et débouchés ».

Des perspectives dans un monde en évolution


Carlos Angulo utilise les appareils électroniques et les plateformes numériques pour mettre sur le marché les produits de la coopérative, planifier les envois et coordonner les ventes © Factstory

 

Les changements climatiques mettent en péril la qualité des produits d’Allima. En juin 2022, il a plu constamment alors que ce mois est normalement sec et qu’il permet aux fèves de cacao de sécher au soleil. Les pluies ont altéré la qualité de plusieurs lots.

Mais en unissant leurs forces, et grâce à un appui technique en ligne, les membres de la coopérative ont trouvé des solutions. Ils ont mis au point des plateaux de séchage rétractables et innovants pour pouvoir mettre rapidement les fèves à l’abri en cas de pluie. De plus, ils ont adopté un modèle d’économie circulaire, dans lequel 100% de la cabosse est utilisée pour fabriquer des produits comme du miel et du thé. « Nous devons utiliser non seulement les fèves, qui représentent 20% du fruit, mais aussi la coque, la pulpe, etc. », explique Carlos Angulo.

Les agriculteurs plus âgés sont eux aussi satisfaits des débouchés offerts par les outils numériques. Gening Tapullima Chashnamote, 57 ans, s’occupe d’une plantation de cacao situé à une heure de bateau du siège de la coopérative. C’est avec avidité qu’il a découvert les nouveaux modèles commerciaux et répondu aux normes de qualité les plus élevées. « Je suis très fier de partager ce que je produis », dit-il.

Innover pour l’avenir

L’innovation est aussi importante pour les petits producteurs et les communautés autochtones de l’Amazonie qu’elle l’est pour les géants technologiques de la Silicon Valley. Ils doivent s’adapter aux effets des changements climatiques et améliorer leurs moyens d’existence, tout en produisant une alimentation de qualité pour nourrir le monde. Et c’est ce qu’ils font, en mettant à profit les nouveaux outils et en abordant avec un regard neuf des méthodes ancestrales.

Copyright © da fonte (mencionado acima). Todos os direitos reservados. O Land Portal distribui materiais sem a permissão do proprietário dos direitos autorais com base na doutrina de “uso justo” dos direitos autorais, o que significa que publicamos artigos de notícias para fins informativos e não comerciais. Se você é o proprietário do artigo ou relatório e gostaria que ele fosse removido, entre em contato conosco pelo endereço hello@landportal.info e removeremos a publicação imediatamente.

Várias notícias relacionadas à governança da terra são publicadas no Land Portal todos os dias pelos nossos usuários, partindo de várias fontes, como organizações de notícias e outras instituições e indivíduos, representando uma diversidade de posições sobre cada tópico. Os direitos autorais estão na origem do artigo; a fundação não tem o direito legal de editar ou corrigir o artigo, nem endossar o seu conteúdo. Para fazer correções ou solicitar permissão para republicar ou outro uso autorizado deste material, entre em contato com o detentor dos direitos autorais.

Compartilhe esta página