Développement de la ville, découpage et appropriation des territoires urbains au Gabon | Land Portal

Información del recurso

Date of publication: 
Diciembre 2005
Resource Language: 
Pages: 
481-498
License of the resource: 

Depuis 1970, l’agglomération de Libreville, à l’instar des autres villes de l’Afrique subsaharienne, connaît une occupation spatiale qui s’opère par les initiatives individuelles. Malgré la panoplie de textes législatifs et réglementaires qui régissent le foncier et l’urbanisme, la pratique la plus répandue d’appropriation du sol reste la squatterisation et l’urbanisation spontanée. Cette forme d’occupation territoriale et la rapide croissance démographique de Libreville ont favorisé la formation des quartiers sous-intégrés et l’extension incontrôlée de la ville. Aujourd’hui, pour maîtriser cette dynamique, un nouveau modèle d’administration territoriale a été mis en place. Il s’agit de la décentralisation. Ce mouvement s’est traduit par la recomposition des territoires urbains, dont l’occupation et le contrôle constituent des enjeux géopolitiques et économiques pour les acteurs. Cette esquisse d’analyse du processus de développement de Libreville se focalise sur les stratégies d’occupation, et les enjeux des découpages politico-administratifs des entités administratives urbaines.

Autores y editores

Author(s), editor(s), contributor(s): 

Rano-Michel Nguema

Publisher(s): 

Belgeo est la seule revue scientifique nationale de géographie en Belgique. Au-delà des articles thématiques ou de réflexion, la revue a pour objectif de couvrir les grandes questions géographiques, les problèmes européens et mondiaux ainsi que les problèmes nationaux.  Belgeo permet également la propagation des résultats de recherches menées par des géographes belges, souvent à la jonction des approches anglo-saxonne et latine, et ouvre ses pages aux derniers développements tant en géographie humaine que physique.

Comparta esta página