Foncier & Developpement | Land Portal
Working languages: 
inglés

Le portail « Foncier et Développement » résulte d’un travail collectif impliquant un ensemble d’experts membres du Comité technique « Foncier et développement ».

Ce comité œuvre, depuis plus de 15 ans, pour une meilleure reconnaissance et sécurisation des droits fonciers des populations. Il est présidé par l’Agence Française de Développement (AFD) et le Ministère de l’Europe et des Affaires Européennes et Etrangères (MEAE). Son animation est assurée par le Gret.

Foncier & Developpement Resources

Mostrando 1 - 3 de 3
Library Resource
Informes e investigaciones
Septiembre, 2010
Chad

Vaste pays (1 284 000km²), très largement désertique, au moins au nord de la frontière naturelle que constitue le Chari, le Tchad comptait une population de 10 millions d’habitants en 2006, dont le taux de croissance est de 3,3 % la même année1. Comme le relevait déjà une étude de 1996, la part urbaine de cette population est en forte expansion (taux de croissance de 4,8 %, mais avec des pics pour N’Djamena, 6 %, et Moundou, la ville du pétrole, avec 4,8 %). Cette population urbaine représenterait àpeu près 20 % de la population2.

Library Resource
Décentralisation, acteurs locaux et foncier : Fiches pays
Informes e investigaciones
Diciembre, 2009
Congo

Dans le cadre des travaux entrepris par le Comité technique « Foncier et développement » et du projet « Appui à l’élaboration des politiques foncières » financé par l’AFD, Alain Rochegude et Caroline Plançon ont actualisé des fiches de synthèse « décentralisation, acteurs locaux et foncier » à partir d’une analyse des textes législatifs appliqués dans 23 pays essentiellement de la zone AFR.

Library Resource
Informes e investigaciones
Abril, 2009
Togo

Le Togo est un des plus petits pays objet de l’étude : sa superficie n’est que de 56 785 km², grossièrement répartis en deux systèmes de plaines, un au Nord et un au Sud, séparés par un ensemble de plateaux centraux, dont le massif de l’Atakora. Par contre, la population est relativement importante avec près de 6 millions d’habitants (avec un taux de croissance annuel de 2,7 % pour la période 2000-2006)1, dont près de 40 % dans les agglomérations de plus de 5 000 habitants. Selon une formule de R. Cornevin, le Togo représente « toute l’Afrique en 600 kilomètres »2.

Comparta esta página