Plan National de Développement 2016-2020 (Tome II). | Land Portal

Informations sur la ressource

Date of publication: 
janvier 2016
Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC171663
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

Le Plan National de Développement (PND 2016-2020) qui s’inscrit dans la vision « Côte d’Ivoire 2040 », a pour ambition de réaliser l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020 avec une base industrielle solide. Le PND 2016-2020 s’articule autour de cinq (5) axes stratégiques: le renforcement de la qualité des institutions et de la bonne gouvernance (Axe I); l’accélération du développement du capital humain et du bien-être social (Axe II); l’accélération de la transformation structurelle de l’économie par l’industrialisation (Axe III); le développement des infrastructures harmonieusement réparties sur le territoire national et la préservation de l’environnement (Axe IV) et; le renforcement de l’intégration régionale et de la coopération internationale (Axe V). Le PND aborde la problématique de la modernisation et de la compétitivité de l’agriculture, à travers l’amélioration de la gouvernance, l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des produits agricoles ainsi que la promotion de la souveraineté alimentaire et de la résilience des populations.Pour remédier à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle, le Plan National de Développement (PND 2016-2020) promet la promotion de la souveraineté alimentaire et la résilience des populations.Dans le cadre d’une agriculture, d’une sylviculture et d’une pêche plus productive et plus durable, le PND 2016-2020 prévoit l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des produits agricoles, y compris l'agriculture péri-urbaine et biologique. Par ailleurs, il entend améliorer et renforcer la production la compétitivité des ressources animales et halieutiques. L’amélioration de la gouvernance du secteur agricole reposera sur le renforcement du cadre légal et réglementaire relatif à la facilitation de l'accès à la terre et la sécurité foncière ainsi que la mise en œuvre de la loi d’orientation agricole.Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, le PND promet l'accès des agriculteurs aux intrants et à des technologies adaptées, le renforcement des compétences techniques et managériales d'agriculteurs entrepreneurs et la qualité des produits agricoles au niveau de la chaîne de valeur. Par ailleurs, ce Plan prévoit l’amélioration des conditions de vie des populations rurales à travers des investissements conséquents dans les infrastructures de développement rural. De manière spécifique, il s’agira de : accroître l’accessibilité des populations rurales à l'eau potable ; réhabiliter et/ou construire des pompes d’hydraulique villageoise et ; désenclaver les zones rurales et réhabiliter et/ou ouvrir des pistes de desserte des produits agricoles. Enfin, les regroupements en coopératives et en associations professionnelles seront encouragés pour accroître les possibilités d’accès au crédit, semences améliorées, fertilisants, équipements et marchés.Dans le cadre des systèmes agricoles et alimentaires plus inclusifs et efficaces, Ce Plan prévoit le renforcement de l’organisation des systèmes de commercialisation (intérieur, extérieur) des produits agricoles (Bourse, infrastructures, etc.); le soutien, encadrement et accompagnement de l’innovation et le développement technologique; la réhabilitation des zones industrielles existantes et création de nouvelles zones; l’acheminement des produits vivriers vers les marchés facilité sur le territoire national grâce aux efforts combinés de l’Etat et du secteur privée (mécanisme de PPP) dans le domaine de la réhabilitation et la construction des infrastructures de soutien à l’agriculture.En ce qui concerne l’amélioration de la résilience des moyens de subsistance face aux menaces et crises ayant des répercussions sur l’agriculture, la nutrition et la sécurité alimentaire, le PND contribuera à la résilience des populations à travers des mécanismes appropriés pour régler les problèmes liés à la saisonnalité, notamment l’irrigation et les cultures de contre-saison.Enfin, dans le cadre de la gouvernance, le Plan National de Développement (PND 2016-2020) va contribuer à la mise en œuvre d’une administration publique performante et efficiente; une gouvernance renforcée, favorable au marché et mettant le secteur privé au centre de la création de la richesse et; une administration modernisée, un Etat de droit garanti et une culture démocratique développée. Par ailleurs, le PND prévoit un dispositif institutionnel de suivi, des organes du dispositif institutionnel, le fonctionnement des organes du dispositif institutionnel, le système d’information pour assurer le suivi, une stratégie de communication.

Fournisseur de données

Partagez cette page