Poland's disappearing lakes fuel battle over coal mining | Land Portal

By: Claudia Ciobanu


Date: 11 July 2016


Source: Thomson Reuters Foundation


 


Residents ranging from fishermen and farmers to mayors and small business owners say water in the lake system of Wielkopolska region in western Poland is disappearing, drying out farmland and jeopardising the region's economic base in agriculture and tourism.


Drought and climate change, however, are feared to not be the only culprits, with mining of lignite, or brown coal, sapping underground waters and pitting residents against major energy company ZE PAK's proposal for another new mine.


Grzegorz Skowroski, the mayor of Wilczyn, a municipality about 200 km (125 miles) west of Warsaw, said Lake Wilczyskie's water level has fallen five metres (16.4 ft) since 2011 and is dropping up to four centimetres a week now.


"The state of the lake today is catastrophic," Skowroski told the Thomson Reuters Foundation.


 


Read in Full

Copyright © Source (mentionné ci-dessus). Tous droits réservés. Le Land Portal distribue des contenus sans la permission du propriétaire du copyright sur la base de la doctrine "usage loyal" du droit d'auteur, ce qui signifie que nous affichons des articles de presse pour des fins d'information non commerciales. Si vous êtes le propriétaire de l'article ou d'un rapport et que vous souhaitez qu'il soit retiré, s'il vous plaît nous contacter à hello@landportal.info et nous le supprimerons immédiatement.

Divers articles de presse liés à la gouvernance foncière sont publiés sur le Land Portal chaque jour par ses utilisateurs, à partir de diverses sources, telles que les agences de presse et d'autres institutions et individus, ce qui représente une diversité de positions sur tous les sujets. Le droit est à la source de l'article; la Land Portal Foundation n'a pas le droit de modifier ou de corriger l'article, ni d'endosser son contenu. Pour apporter des corrections ou demander la permission de republier ou toute autre utilisation de ce contenu, merci de contacter le titulaire du droit d'auteur.

Partagez cette page