Conférence internationale IOS-Fair Transitions-LANDac 2023 | Land Portal
Contact details: 
fairtransitions.landac2023@gmail.com
Organizers: 
LANDac II logo

LANDac, the Netherlands Academie on Land Governance for Equitable and Sustainable Development, is a partnership between Dutch organizations working on land governance. The partners are the International Development Studies (IDS) group at Utrecht University (leading partner), African Studies Centre, Agriterra, the Sociology of Development and Change (SDC) group at Wageningen University, the Land Portal Foundation, HIVOS, the Royal Tropical Institute (KIT), the Netherlands Ministry of Foreign Affairs, and Enclude Solutions.

Language of the event: 
English

IOS Fair Transitions / Conférence LANDac 2023


Transitions équitables et politiques foncières : institutions et imaginaires pour un avenir inclusif

Cette année, LANDac s'associe à IOS-Fair Transitions lors de la Conférence annuelle 2023 pour discuter de l'intersection des débats sur les transitions équitables et la gouvernance foncière dans le contexte du changement climatique. La conférence internationale IOS-Fair Transitions-LANDac 2023 est structurée autour du défi commun de trouver des moyens de rendre les transitions équitables et inclusives pour la vie humaine et non humaine. Nous nous réjouissons de cette collaboration transdisciplinaire passionnante qui, nous l'espérons, attirera un grand nombre d'entre vous à Utrecht, aux Pays-Bas. La conférence aura lieu les 28, 29 et 30 juin et se déroulera sur place avec un nombre limité d'options hybrides.

 

Les questions relatives à la manière dont la terre est gouvernée et contrôlée dans le contexte de crises multiples sont essentielles aux débats sur les transitions équitables. La transition énergétique, les ambitions nettes de zéro, la protection de la nature et la transformation du système alimentaire impliquent toutes des revendications sur la terre, l'eau et les forêts. La manière dont ces revendications sont encadrées, analysées et gouvernées, la manière dont l'accès à la terre est organisé et qui obtient un siège à la table pour discuter des décisions clés sont des questions urgentes tant du point de vue des transitions équitables que du point de vue de la gouvernance foncière.

Plus que jamais, la terre est rare et les transitions à l'ordre du jour se déroulent dans un contexte de fortes inégalités à de multiples échelles et niveaux. Les voies de transition excluantes conduisent à une distribution très injuste des "coûts et bénéfices" des effets du changement climatique et des mesures d'atténuation. Dans les conditions actuelles du capitalisme et de l'autoritarisme, les impératifs liés au climat, à la sécurité alimentaire et à la biodiversité peuvent conduire à la perte de l'accès à la terre et aux ressources et à l'aggravation des inégalités sociales, économiques et politiques existantes. Les critiques féministes, (post-)coloniales et intersectionnelles du monde entier suggèrent des moyens de repenser ces problèmes complexes et de dénoncer les fausses solutions. La prise de conscience croissante que les transitions équitables à notre époque doivent prendre en compte la vie non humaine dans toutes ses articulations, demande un sérieux changement de perspective. Repenser la justice et l'inclusion à partir de cette perspective est un énorme défi - dans la gouvernance foncière et au-delà.

La situation actuelle soulève des questions urgentes sur la manière dont ces transitions seront et devraient être gouvernées, et sur la manière dont les dynamiques d'aggravation de l'exclusion et de l'inégalité devraient être abordées et évitées. Les défis à venir nécessitent une analyse théorique, historique, juridique et empirique, alimentant une action intelligente et soutenue. Les principales préoccupations mondiales sont les suivantes : De quelle superficie de terre avons-nous besoin pour quelles transitions ? Qui est en mesure de revendiquer quelle partie, sur quelle base et aux dépens de qui ? Quels cadres (juridiques) devraient guider la prise de décision ? Dans ce contexte, les questions qui guident cette conférence sont les suivantes : Comment rendre les transitions équitables pour la vie humaine et non humaine ? Quel est le rôle des acteurs de la gouvernance foncière et des institutions (formelles et informelles) ? Qui aura un siège à la table et quels sont les savoirs pris en compte ? Comment les intérêts non humains seront-ils représentés ? Les transitions peuvent-elles être un levier pour promouvoir l'équité ?

Discours principaux

Professor Mark Jackson

mercredi 28 juin

Mark Jackson est un géographe humain spécialisé dans les géographies postcoloniales, décoloniales et posthumaines. Il s'intéresse aux écologies de la pensée et de l'action, aux écologies de la connaissance, à la théorie critique, à la vie urbaine et à l'écologie politique.

 

 

 

 

Dr. Fatima Denton

mercredi 28 juin

Dr. Fatima Denton est directrice de l'Institut des ressources naturelles en Afrique de l'Université des Nations unies (UU-INRA) et titulaire de la chaire Prince Claus. En tant que titulaire de la chaire, dr. Denton a pour objectif de démocratiser le débat sur les transitions justes en luttant pour l'inclusion des communautés les plus touchées.

 

 

 

 

 

 

Professor Christian Lund 

Le vendredi 30 juin

Lund est professeur de développement, de gestion des ressources et de gouvernance au département d'économie alimentaire et des ressources de l'université de Copenhague. Ses recherches portent sur la propriété, les politiques locales et la formation de l'État.

 

 

 

 

 

 

Format de la conférence

La conférence sera concentrée sur place, dans le centre ville d'Utrecht. Des options limitées de sessions hybrides seront disponibles. Les sessions principales seront retransmises en direct.

Comité d'organisation :

Wytske Chamberlain (UU & LAND-at-scale)

Mayke Kaag (Centre d'études africaines de Leiden)

Barbara Codispoti (Oxfam Novib)

Joanny Bélair (Bureau du Québec, Rabat)

Gemma van der Haar (WUR/LANDac)

Annelies Zoomers (UU)

Rick Dolphijn (UU, IOS Fair Transitions)

Imke Greven (RVO Pays-Bas)

Richard Pompoes (UU, IOS Fair Transitions)

Marit Meijer (UU, IOS Fair Transitions)

 

Université d'été : La gouvernance foncière au service du développement

La conférence se déroule dos à dos avec l'école d'été LANDac/Université d'Utrecht Gouvernance foncière pour le développement, qui aura lieu du 3 au 14 juillet 2023 à Utrecht. Pour plus d'informations et pour vous inscrire, veuillez consulter le site web de l'école d'été d'Utrecht. Les participants à l'école d'été peuvent assister gratuitement à la conférence.

The conference takes place back-to-back with the LANDac/Utrecht University Summer School Land Governance for Development, which will take place 3-14 July 2023 in Utrecht. For more information and to register, please visit the Utrecht Summer School website. Summer School participants may join the conference free of cost.

Related content: 
Blog post
Towards a Global Land Agenda
Global

In a world grappling with numerous challenges related to climate change, socio-economic issues, and migration, the significance of land cannot be overstated. Land is not just a concern for the land community but for all communities, as it holds the potential to address critical global issues. Recognizing the need for a comprehensive approach to land governance, a global land agenda is being proposed. This blog explores the origins, objectives, and actions required to pave the way for effective land governance on a global scale.

Blog post
Global

In the context of the joint IOS-Fair Transitions-LANDac International Conference, the parallel session on Justice at the heart of land governance: Envisioning the intersections of informal justice with land conflict, climate vulnerability, and food insecurity took place on June 30th, 2023.  

Blog post
Colombie
Global

This session addressed the fact that the rights implications and the social and economic consequences of current climate change and biodiversity strategies in the context of the Rio Conventions for millions of people are not sufficiently acknowledged, researched, and addressed.

Blog post
climate resilience for women
République-Unie de Tanzanie
Ouganda
Népal
Global

This session brought together insights on land governance and climate resilience, with a specific gender focus. Women suffer from lack of access to, decision making over, and use of land. At the same time, climate change disproportionally affects women. Research indicates that ‘gender just land governance’ forms the key to use land in a sustainable, climate-proof way.

Blog post
fair climate transitions
Mozambique
Somalie
Ouganda
Colombie
Global

Communities in developing countries are increasingly exposed to the effects of climate change. Although they contribute little to greenhouse gas emissions, many communities are at the forefront of climate change and the associated extreme events. They are faced with events that undermine their food security, such as droughts and floods, but also increased pressure on land due to climate-induced migration. In this session, we delved into the nexus of climate change and land governance.

Blog post
The role of large-scale land acquisition in carbon offset projects
Indonésie
Laos
Inde
Global

In the wake of global climate action, large-scale land acquisitions (LSLAs) for renewable energy and carbon offset projects will increase the pressure on land. In addition, deforestation-free value chains that are also intended to reduce carbon emissions will require changes in the conduct of LSLAs. This session assessed the scope of these investments and policies and reviewed their livelihood and environmental impacts in the Global South.

Blog post
community-based initiatives
République-Unie de Tanzanie
Tchad
Mongolie
Inde
Global

This panel session reflected on the definition of ‘scaling-up’ with experts from the field bridging experiences from the ground to the theoretical concept of scaling. The focus lied on scaling for increased tenure security – geographically and/or institutionally. Reflections were given on what was scaled, why, how scaling unfolds and what has been learned – in the field of land governance. The session was organized by LAND-at-scale. Scaling is at the heart of both the name as well as the strategy of the LAND-at-scale program (LAS). LAS is a land governance support program funded by the Ministry of Foreign Affairs of the Netherlands and managed by the Netherlands Enterprise Agency (RVO).

Blog post
Éthiopie
Kazakhstan
Pakistan
Palestine
Global

Good Land Governance is a governance system that aims to protect the property rights of individuals and enterprises based on following good governance principles like accountability, transparency, the rule of law, effectiveness, efficiency, equality and public participation.

Blog post
Amahoro @ Scale
Burundi
Ouganda
Tchad
Colombie
Global

Nowadays when it comes to land, many transitions are ongoing, and many organizations target processes of change to improve livelihoods while defining their target groups. In this roundtable we aimed to critically engage about who is targeted, who is left out and why, and how to deal with non-beneficiaries in the proximity of interventions to make these processes of transition fairer and more inclusive.

Partagez cette page