Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRSA). | Land Portal

Informations sur la ressource

Resource Language: 
ISBN / Resource ID: 
LEX-FAOC149176
License of the resource: 
Copyright details: 
© FAO. Afin d’assurer une large diffusion de ses informations, la FAO s’attache à donner libre accès à ce contenu et encourage l’utilisation, la reproduction et la diffusion des données, des informations textuelles et des supports multimédia présentés. Sauf indication contraire, le contenu peut être reproduit, imprimé et téléchargé aux fins d’étude privée, de recherches ou d’enseignement ainsi que pour utilisation dans des produits ou services non commerciaux, sous réserve que la FAO soit correctement mentionnée comme source et comme titulaire du droit d’auteur et à condition qu’il ne soit ni déclaré ni sous-entendu en aucune manière que la FAO approuverait les opinions, produits ou services des utilisateurs.

Vu l’importance du secteur agricole dans la lutte contre la pauvreté, le Gouvernement Béninois a mis en place un Plan Stratégique de Relance du Secteur Agricole (PSRSA) pour la période 2010-2015. Fondé sur le diagnostic général du secteur, ce plan propose des orientations stratégiques et les principales actions à mener pour stimuler une croissance économique durable dans le secteur agricole et rural et les conditions de leur mise en œuvre.La stratégie présente une vision de faire du Bénin, une puissance agricole dynamique à l’horizon 2015, compétitive, attractive, respectueuse de l’environnement, créatrice de richesse répondant aux besoins de développement économique et social de la population. L’objectif global est d’améliorer les performances de l’agriculture béninoise, pour la rendre capable d’assurer de façon durable la souveraineté alimentaire et nutritionnelle et de contribuer au développement économique et social du Bénin, à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement et à la réduction de la pauvreté.Cet objectif global est décliné en deux objectifs spécifiques, à savoir: (i) contribuer à la croissance et à la sécurité alimentaire à travers une production efficace et une gestion durable des exploitations, et (ii) assurer la compétitivité et l’accès des productions et produits aux marchés grâce à la promotion des filières agricoles.Les stratégies sur lesquelles se fonde le PSRSA sont au nombre de neuf à savoir: (i) renforcement de la disponibilité et de l’accessibilité aux semences de qualité; (ii) renforcement de l’accessibilité aux intrants; (iii) mécanisation des activités agricoles adaptée et accessible; (iv) mise en place de financements adaptés et accessibles; (v) amélioration de l’accès aux connaissances professionnelles et aux innovations technologiques; (vi) développement et opérationnalisation des aménagements agricoles; (vii) sécurisation et gestion de l’accès au foncier; (viii) facilitation de l’accès aux marchés; (ix) professionnalisation des exploitations de type familial et, promotion des grandes exploitations et de l’entrepreneuriat agricole.Dans le cadre d’une agriculture plus productive et plus durable, le PSRSA envisage des actions et mécanismes à mettre en œuvre pour garantir la disponibilité et l’accessibilité des semences végétales, animales et halieutiques pour permettre l’amélioration de la productivité agricole au Bénin. De plus, le PSRSA envisage l’amélioration de la disponibilité et de l’accessibilité des intrants qui passera par les orientations stratégiques suivantes: (i) l’amélioration de l’accès des producteurs aux intrants, notamment ceux des zones enclavées se fera par le biais de la mise en place de réseaux de distribution de proximité, à la charge du secteur privé; (ii) la promotion d’engrais spécifiques et autres intrants organiques biologiques pour une gestion durable de la fertilité des sols; (iii) le financement des campagnes agricoles pour permettre aux exploitants d’avoir les disponibilités voulues pour l’adoption des intrants améliorés.Dans le cadre de la lutte contre pauvreté rurale, le PSRSA envisage une professionnalisation des exploitations agricoles de type familial et la promotion des grandes exploitations comme une mesure de la croissance et la réduction de la pauvreté.Au niveau des systèmes agricoles et alimentaires plus inclusifs et efficaces, les actions à ce niveau seront menées dans le cadre du Conseil National du Transport Rural. Elles porteront sur: (i) la définition des axes et le choix des priorités, de concert avec les Communes, sur les travaux à effectuer en matière de construction ou de réhabilitation des pistes de desserte rurale et agricoles et autres voies d’accès des populations aux aménagements et aux infrastructures socio économiques; (ii) la réalisation de pistes et ouvrages agricoles pour le désenclavement des vallées et autres bassins de production afin de faciliter l’évacuation des produits agricoles vers les marchés; (iii) la mise en place des modalités d’exécution contribuant à la réduction des coûts de transport; (iv) la recherche et la mise en œuvre des conditions de pérennisation.Dans le cadre de la gouvernance, le cadre institutionnel de mise en œuvre du PSRSA constitue un cadre privilégié où tous les acteurs privés et publics pourront jouer efficacement leur rôle. Le fonctionnement du cadre institutionnel repose sur un Conseil National d’Orientation et de Suivi (CNOS) qui est l’organe d’orientation et de régulation de la politique nationale du développement du secteur agricole soutenu au niveau déconcentré par des Conseils Départementaux d’Orientation et de Suivi (CDOS) et des Conseils Communaux d’Orientation et de Suivi (CCOS).

Mis en oeuvre par: Stratégie Nationale pour le Développement de la Riziculture au Bénin. (2010-12)

Auteurs et éditeurs

Author(s), editor(s), contributor(s): 

DAVAKAN Macaire

Fournisseur de données

Partagez cette page