Appréhender le droit marocain de l’immobilier: une approche transversale “ droit privé-droit public ” | Land Portal

Resource information

Date of publication: 
April 2015
Resource Language: 
Pages: 
35
License of the resource: 

Comment saisir dans sa globalité la dimension juridique se rapportant aux notions de propriété et de foncier au Maroc ? Vaste et complexe démarche qui englobe de nombreux aspects et disciplines, que ce soit à travers l’étude des régimes fonciers, des pratiques immobilières ou encore des politiques publiques mises en place par les différentes autorités du pays. Cette transversalité se retrouve tout d’abord dans une tentative de définition générale qui permettrait d’englober la totalité des caractéristiques afférentes à notre sujet : droit foncier ou droit de la propriété ? Les deux matières nous apparaissent trop réductrices pour une étude qui ambitionne de dresser un tableau le plus complet possible des règles, instruments et pratiques juridiques existants au Maroc dans ce domaine. Nous avons opté pour une autre terminologie juridique, celle de « droit de l’immobilier » défini comme l’ensemble des règles juridiques concernant les immeubles. Cela comprend dès lors les terrains, comme les bâtiments ainsi que les droits portant sur un immeuble, le droit de la propriété, ses attributs et ses démembrements. Le terme permet d’autre part, d’englober aussi bien les pratiques immobilières du secteur privé que les acteurs et les instruments du secteur public. L’autre caractère transversal de notre étude concerne les disciplines auxquelles elle fait référence : droit privé pour certains aspects comme l’analyse de la propriété en droit civil marocain ou celle des pratiques du secteur privé immobilier ; et droit public à travers l’étude des politiques publiques foncières mises en place par les autorités compétentes ou celle des acteurs publics fonciers. Il s’agira ainsi de traiter, dans une tentative globalisante mais qui ne peut être exhaustive, l’ensemble des aspects juridiques de l’immobilier au Maroc. Dans cet essai de « panorama » actuel du droit immobilier marocain, nous récapitulerons dans un premier temps l’histoire de la propriété foncière au Maroc en trois étapes clés, qui fait ressortir le caractère hybride actuel du régime foncier (Préambule). Nous décrierons dans un second temps les divers statuts juridiques fonciers applicables en y englobant les différents régimes domaniaux (chapitre 1). Puis nous aborderons la propriété privée en droit civil marocain en s’attachant à ses attributs, démembrements et particularismes nationaux (chapitre 2). Notre recherche traitera par la suite du cadre normatif immobilier en y incluant un regard spécifique sur le contentieux foncier (chapitre 3), des acteurs et institutions avec notamment l’étude de la juxtaposition des structures chargées de la gestion du foncier étatique au Maroc (chapitre 4) et des politiques publiques foncières, urbaines comme rurales (chapitre 5). Enfin nous nous intéresserons à la fiscalité immobilière à travers une description des taxes et impôts applicables aux opérations foncières (chapitre 6) puis aux pratiques immobilières, du secteur de la construction privée au statut de la copropriété en passant par la place des femmes au sein du système foncier national (chapitre 7).

Authors and Publishers

Author(s), editor(s), contributor(s): 

Stéphane Gignoux

Share this page