Cameroun/ Seuls 13,6% de ménages sont propriétaires d’un logement avec titre foncier | Land Portal

Date: 01 avril 2019

Source: Ecomatin.net

Selon l’Institut national de la statistique (Ins), les difficultés liées aux procédures d’immatriculation foncière ainsi que la pauvreté des ménages constituent les principales causes de cette lente évolution.

L’Institut national de la statistique (Ins) a rendu public en fin de semaine dernière, l’annuaire statistique qui, outre les données sociodémographiques, l’habitat, l’enseignement et la santé, met l’accent sur les conditions de vie des populations, le phénomène de pauvreté et l’emploi au Cameroun, sur la période 2007-2016. Il en ressort qu’en 2014, seuls 13,6% de ménages sont propriétaires d’un logement avec titre foncier contre 10,3% en 2007. « Les difficultés liées aux procédures d’immatriculation foncière ainsi que la pauvreté des ménages constituent les principales causes de cette lente évolution », relève l’étude, non sans préciser que « des efforts restent nécessaires pour sécuriser la propriété foncière aux ménages camerounais ». Le même document note que la pauvreté, en 2014, a reculé de près de 2,4 points par rapport à 2007. Ce recul est davantage perceptible dans l’amélioration de l’accès à l’eau potable. « De 45,3% en 2007, la proportion de population ayant accès à l’eau potable est passée à 61,0% en 2014, soit une amélioration de 15,7 points de pourcentages ». Ainsi, poursuit l’Ins, « le seuil de pauvreté s’est établi à 339 715 FCFA en 2014, contre 269 443 FCFA en 2007 et 232 547 FCFA en 2001 ».

Évolution de la proportion des ménages propriétaires de leur logement avec titre foncier entre 2001 et 2014


 

Une autre partie de cet annuaire retrace la situation de l’économie du pays. On note par exemple que, l’agriculture demeure le principal pourvoyeur d’emplois. « Elle emploie environ 60% de la population active, essentiellement au sein d’exploitations familiales. Elle assure aussi un rôle irremplaçable dans la création de revenus dans les campagnes, pour les quelques deux millions de ménages agricoles recensés. Ce secteur a contribué de 22,8 % au PIB durant l’année 2015 », fait savoir l’Ins. En 2016, le Pib de la branche élevage et chasse est estimé à 226,8 milliards Fcfa, affichant ainsi un taux de croissance de 4,9%.

 

Copyright © Source (mentioned above). All rights reserved. The Land Portal distributes materials without the copyright owner’s permission based on the “fair use” doctrine of copyright, meaning that we post news articles for non-commercial, informative purposes. If you are the owner of the article or report and would like it to be removed, please contact us at hello@landportal.info and we will remove the posting immediately.

Various news items related to land governance are posted on the Land Portal every day by the Land Portal users, from various sources, such as news organizations and other institutions and individuals, representing a diversity of positions on every topic. The copyright lies with the source of the article; the Land Portal Foundation does not have the legal right to edit or correct the article, nor does the Foundation endorse its content. To make corrections or ask for permission to republish or other authorized use of this material, please contact the copyright holder.

Share this page