Capturer les connaissances issues de la mise en œuvre des Directives volontaires sur la gouvernance des régimes fonciers (VGGT) | Land Portal
Partners: 
Land Portal

The Land Portal is a Foundation registered in the Netherlands in 2014.

The vision of the Portal is to improve land governance to benefit those with the most insecure land rights and the greatest vulnerability to landlessness through information and knowledge sharing.

Du 6 au 20 octobre 2021, la Fondation Land Portal et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) organisent une discussion en ligne intitulée "Capturer les connaissances issues de la mise en œuvre des Directives volontaires sur la gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts dans le contexte de la sécurité alimentaire nationale" (VGGT), un forum auquel nous espérons que vous vous participerez.

Cette discussion en ligne facilitera la collecte des connaissances générées, des expériences et des leçons apprises au cours du projet Soutenir la mise en œuvre des Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers applicables aux terres, aux pêches et aux forêts (VGGT).  Ce projet visait à aider les pays à prendre des engagements politiques en faveur de l'éradication de la faim, de l'insécurité alimentaire et de la malnutrition, avec pour résultat explicite de sensibiliser les décideurs, les partenaires du développement et la société dans son ensemble à l'accès aux ressources naturelles.

Ce projet, qui a investi plus de 15 000 000 USD au cours des neuf dernières années, a renforcé les processus mondiaux visant à améliorer la gouvernance de la tenure par le biais de partenariats de collaboration pour des impacts plus durables, tout en favorisant l'application des outils et du matériel de développement des capacités VGGT. Cette initiative a porté sur les droits de tenure des groupes vulnérables, l'égalité des sexes, la prévention des conflits, la participation accrue et les processus multi-acteurs. La couverture géographique du projet comprenait des pays et des régions d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine.

Cette discussion a pour but d'identifier et de documenter les meilleures pratiques pour les interventions visant à améliorer la gouvernance de la tenure et à sécuriser les droits de tenure afin d'alimenter la conception de futurs projets.

Au cours des deux semaines, cette discussion abordera les questions suivantes (NB : vous n'êtes pas obligé de répondre à toutes les questions) : 

  1. Sur la base des activités du projet VGGT dans votre pays auxquelles vous avez participé ou dont vous avez connaissance, quelles sont, selon vous, les plus grandes réussites du projet ? Qu'est-ce que la FAO aurait pu faire de mieux ?
     
  2. Les activités de développement des capacités mises en œuvre par le projet dans votre pays - y compris les programmes d'apprentissage en ligne, les programmes d'apprentissage mixte, la disponibilité de documents traduits liés au VGGT, les échanges entre pays, etc. - ont permis de combler les lacunes en matière de capacités et ont conduit à des actions concrètes de plaidoyer, de réformes politiques et juridiques qui ont bénéficié aux détenteurs de droits de tenure, y compris les petits agriculteurs, les communautés autochtones et locales et autres dans votre pays ? Si oui, veuillez décrire ces actions.
  3. Comment le projet a-t-il abordé la question de l'égalité des sexes dans votre pays ? Plus précisément, comment l'application du VGGT a-t-elle contribué à améliorer l'égalité des sexes en matière d'accès, d'attribution et de renforcement des droits fonciers des femmes?
     
  4. Quelles sont les méthodologies innovantes développées par le projet qui ont fait progresser la formalisation et la documentation équitables des droits fonciers coutumiers et des droits des communautés autochtones et locales dans votre pays ?
     
  5. Ce projet de gouvernance de la tenure a-t-il eu un impact sur la sécurité alimentaire et la nutrition au niveau national ? Si oui, comment ? Qu'est-ce que le projet aurait pu faire de mieux à cet égard ?
     
  6. L'intégration de la VGGT et de ses principes est-elle toujours pertinente comme outil de plaidoyer, de prise de décision et de recherche en faveur du renforcement des droits de tenure dans votre pays ? Si oui, que peut faire un projet comme celui-ci à l'avenir pour faire avancer les agendas nationaux de réforme foncière ?

 
Les principales parties prenantes visées par cette discussion seront celles qui sont impliquées dans le projet, mais nous sommes également intéressés par l'avis d'autres parties prenantes qui se sont engagées dans les VGGT et leur mise en œuvre au cours des presque dix dernières années. Nous nous réjouissons de toutes vos contributions.

Partagez cette page