État du secteur forêt-bois en République Centrafricaine (2021) | Land Portal

Resource information

Date of publication: 
June 2022
Resource Language: 
Pages: 
27

La République Centrafricaine dispose d’un massif forestier de 28 300 000 ha de forêts dont 5,4 millions ha de forêt dense humide, ce qui constitue un véritable trésor du puits de séquestration de carbone, mais aussi un habitat d’une grande variété d’espèces forestières, fauniques, halieutiques et génétiques. Ce massif joue un rôle économique, social et environnemental très important. Il représente l’un des leviers de l’économie centrafricaine et le deuxième pourvoyeur d’emploi après l’État. Son rôle socioculturel est éclatant. La forêt constitue un cadre de vie et une source de sécurité alimentaire d’une grande frange de sa population qui en dépend directement pour ses moyens de subsistance. Enfin, la forêt centrafricaine, sur le plan environnemental offre de nombreux services écosystémiques.

Les équilibres séculaires entre l’homme et la nature par l’entremise de la forêt semblent aujourd’hui bien bouleversés. L’une des préoccupations majeures à laquelle fait face la République Centrafricaine est l’exploitation illicite de la ressource forestière. L’enjeu est d’arriver à assurer une exploitation forestière sobre d’illégalité, capable d’assurer des conditions de vie acceptables à des populations riveraines des forêts notamment des peuples autochtones et de garantir la disponibilité des ressources pour le bien être des générations futures.

Consciente de ces préoccupations majeures, la République Centrafricaine s’est résolument engagée dans une nouvelle politique forestière qui a pour socle la conciliation des principes d’exploitation et de conservation, en donnant la priorité à l’intérêt des populations.

Ce faisant, pour galvaniser cet engagement et exprimer cette volonté manifeste de gestion durable des ressources forestières, la République centrafricaine, dans l’une de ses actions phares, a signé en 2011 avec l’Union européenne un Accord de Partenariat Volontaire (APV) sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT) du bois et de produits dérivés. Elle s’emploie à traduire dans les faits cet Accord dont la transparence est l’une des valeurs cardinales.

Pour ce faire, le Gouvernement centrafricain avec l’appui des partenaires techniques et financiers s’emploie à rendre transparent la gestion du secteur forestier. Ainsi, la production et la divulgation des données forestières sont une priorité. Le Rapport « État du secteur forêt-bois en République Centrafricaine (2021) » réalisé avec la contribution des diverses structures étatiques, de la société civile, des partenaires techniques et financiers et du secteur privé imprime cette politique de transparence.

Ce rapport a pour leitmotiv de fournir aux décideurs, aux partenaires au développement et aux chercheurs, ainsi qu’au grand public une source d’informations la plus exhaustive.

Authors and Publishers

Author(s), editor(s), contributor(s): 

Paolo Omar Cerutti (CIFOR-ICRAF) Sylvère Sombo (STP-APV-FLEGT-RCA) Marc Vandenhaute (EFI-ALA)
Yvon Patrick Senguela (CDF-RCA)

Publisher(s): 
Center for International Forestry Research (CIFOR)

The Center for International Forestry Research (CIFOR) is a non-profit, scientific facility that conducts research on the most pressing challenges of forest and landscapes management around the world. With our global, multidisciplinary approach, we aim to improve human well-being, protect the environment, and increase equity. To do so, we help policymakers, practitioners and communities make decisions based on solid science about how they use and manage their forests and landscapes.

European Union logo

The European Union is a unique economic and political union between 28 European countries that together cover much of the continent.

European Union

The EU was created in the aftermath of the Second World War. The first steps were to foster economic cooperation: the idea being that countries that trade with one another become economically interdependent and so more likely to avoid conflict.

Share this page